MON COMPTE
SE CONNECTER

Bienvenue ! Connectez-vous à votre compte utilisateur

Mot de passe oublié ?
ou
NOUVEAU COMPTE

Créez votre propre compte utilisateur

LE RÉEMPLOI DANS LA CONSTRUCTION

Nous ne pouvons plus construire comme avant et c'est une bonne nouvelle !

LE RÉEMPLOI DANS LA CONSTRUCTION.

NOUS NE POUVONS PLUS CONSTRUIRE COMME AVANT ET C’EST UNE BONNE NOUVELLE. 

Le secteur du bâtiment génère environ 40 millions de tonnes de déchets par an dont plus de 90% proviennent des travaux de déconstruction et de réhabilitation. D’après la directive européenne sur les déchets (ordonnance de décembre 2010), 70 % des déchets de construction et de déconstruction devront être recyclés à l’horizon 2020. Dans ce contexte, le réemploi des matériaux de construction/déconstruction est l’une des solutions permettant de réduire la quantité de déchets de chantier et l’impact environnemental du secteur.

Le réemploi des matériaux de construction peut prendre plusieurs formes et être appliqué dans plusieurs types de situations:

  • La réutilisation de matériaux issus de la démolition d’un bâtiment sur site (réemploi in-situ) ou sur un autre chantier (réemploi ex-situ). 
  • L’utilisation de matériaux issus, par exemple, d’erreurs de commande sur un chantier. Ces matériaux encore neufs ont un vrai potentiel ! 
  • La récupération de matériaux de chantier restant inutilisés et stockés dans des entrepôts. Ces matériaux sont souvent oubliés et au bout de plusieurs années finissent à la benne. 

Les 2/3 des déchets produits en France, soit 221 millions de tonnes (Chiffre Ademe 2010), sont générés par le BTP. Voici le gisement potentiel de départ de nombreuses filières de réemploi. Il s’agit bien ici de ne pas tomber dans la règlementation de “responsabilité déchet” comme lorsqu’on part dans diverses filières de valorisation telles que le recyclage (très énergivore au passage). Le premier réemploi, le plus noble et de bon sens, est sans doute la conservation de l’existant.

Depuis deux ans, on montre beaucoup le réemploi, qui s’inscrit dans une actualité politique favorable (Directive européenne, Plan National et Régionaux de gestion des déchets, Loi LCAP de 2016…). En effet, si l’on a conscience des freins qu’il reste à lever, le réemploi génère un bel enthousiasme par son bon sens et le changement de paradigme qu’il représente : un déchet est une ressource.

Contrairement au recyclage, le réemploi dans le bâtiment n’exige pas de transformation des matériaux. Dans la filière du réemploi, le matériau n’est pas considéré comme un déchet. Au contraire, ces derniers, issus de chantiers de déconstruction, sont par la suite valorisés pour être utilisés dans de nouvelles constructions. De plus en plus sollicité en architecture, il apparait comme une solution face à la raréfaction des matières premières et l’augmentation du prix de l’énergie. Cette technique peut prendre diverses formes, les structures de déconstruction peuvent, par exemple, permettre de réutiliser divers matériaux des bâtiments en cours de destruction.

Pour vous aussi le réemploi des matériaux vous semble une solution pour éviter ce gaspillage, venez batir avec nous le monde de demain. Découvrez la place de marché dédiée au réemploi des matériaux du bâtiment : www.backacia.com (ex-batiphoenix).